L'Iode 127 - Isotope stable

ImprimerE-mail
Il est possible de préparer notre biologie à des agressions futures et augmenter notre résistance aux contaminations industrielles et aux pollutions radioactives. (L'iode 127 contribue à une protection durable et valable de notre biologie.)
L_Iode_127___Iso_4eca84bfbfb94.jpg
20,90 CHF
Prix / Kg:
Description du produit

L'Iode 127 - Isotope stable

 

Explication scientifique:

Les produits nucléaires (Radionuclides) issus de la Fission de l’Uranium 235 U ou du Plutonium 239 Pu (série des Actinides Ac ), sont nombreux et leurs décroissances radioactives (demie-vie, dénommé T pendant laquelle les éléments perdent la moitié de leur masse) varie de quelques secondes à quelques milliers à des millions d’années.

Notre biologie et principalement notre ADN (maitre d’œuvre de notre engineerie protéique) n’est pas construit chimiquement selon un modèle qui peut résister aux radiations « dures » : X,Y (gamma) et UV, proche des rayons X.

Le rayonnement des radioéléments peut modifier ou endommager légèrement ou de manière irréversible la vie de notre biologie et dénaturer notre ADN et la plupart de nos défenses immunitaires naturelles.

Il faut noter qu’il cependant est impossible dans cette note préliminaire de synthèse destinée au grand public de traiter totalement un tel sujet qui est très vaste car il dépend de la nature de la contamination radioactive et des sources contaminantes et des milieux de propagation des agents radionuclides (eau, terre, air).

Il est possible de préparer notre biologie à des agressions futures, voire rapprochées de radioéléments, mais le lecteur doit bien comprendre que les dommages biologiques et dénaturation de notre ADN (produits de la méthylation avec 13C6 (isotope radioactif) du Carbone stable 12C6 lorsque les radiations endommagent les chaînes carbone de notre ADN (bases A,G,T,C). Notre biologie humaine fonctionne selon le mode Carbone 12C6et non avec le mode Silicium 28Si14.

Cette radio-dénaturation de notre ADN est dose-dépendante et également liée au temps d’exposition aux sources radioactives - à distance et via les particules physiques (des fumées radioactives, micro-et nano-particules des radioéléments) qui sont absorbés par voie orale ou par voie externe, c’est-à-dire la peau et les muqueuses.

L’équation du risque radiologique est assez compliqué à établir, mais de bonnes approches sont concevables afin de déterminer les risques immédiats, à court, moyen et long terme pour notre biologie dont hormonologie, immunité, capacité de notre sperme et, évidemment, toutes les pathologies sévères traitables ou incurables.

 

L'Iode 127 va saturer les sites thyroïdiens et empêcher que l'Iode 131 (le plus cancérigène qui soit) puisse se fixer. voir aussi http://fr.wikipedia.org/wiki/Iode

L’Iode, oligoélément essentiel à la vie, régularise le fonctionnement de la glande thyroïde. La thyroïde est une petite glande située à la base du cou. Elle sert à synthétiser les hormones thyroïdiennes, nécessaires à la régulation du métabolisme, c’est-à-dire au fonctionnement des cellules et des organes.

 

L'élément Iode sert à fabriquer les hormones thyroïdiennes, dont la thyroxine. Si l’Iode vient à manquer, le métabolisme peut se dérégler et entraîner de fâcheuses conséquences pour l’équilibre et le bien-être de l’organisme. L’Iode sert à réguler le processus de croissance et les fonctions vitales : consommation d’énergie, température corporelle, rythme cardiaque… Si la thyroïde n’est pas approvisionnée en iode, elle ne peut pas produire la quantité d’hormones suffisantes. Elle accélère alors sa production, grossit, jusqu’à former un goitre.

Les hormones thyroïdiennes (et l'Iode) sont primordiales pour le bien-être de l’organisme tout au long de la vie et plus particulièrement dans la formation du système nerveux, au stade fœtal et à la puberté. Toute carence en Iode peut provoquer des retards de croissance et divers troubles mentaux.

L'Iode agit également dans l’hypertension artérielle et les obésités à type thyroïdien,  car accroît les métabolismes, stimule l’élimination des déchets et la résistance aux intoxications.

L'Iode a, de plus, une action antiseptique et antimycosique, et améliore toutes scléroses organiques : artériosclérose, rhumatisme et son arthritisme.

En pédiatrie, il est indiqué dans le lymphatisme, les troubles de la croissance et les engelures, ainsi que dans toutes les maladies à virus (avec le Cuivre et l’Argent).

 

L’Iode participe :
- A la fabrication des hormones thyroïdiennes et au bon fonctionnement de la glande thyroïde
- Au développement intellectuel et cérébral,
- A la croissance de tissus, des cellules et des organes, 
- A accroître la fertilité,
- A la régulation du rythme cardiaque et la tension artérielle,
- Au métabolisme des graisses et des sucres
- A l'augmentation de la résistance aux contaminations (pollutions radioactives)

 

Posologie:

30 gouttes au réveil, en prise sublinguale dans un peu d'eau.

(enfants 15-20 gouttes)

Présentation :

 Flacon de 50 ml

 

Nous rappelons à nos clients que les produits que nous commercialisons, sont des produits de forme et de bien-être et ne peuvent en aucun cas être considérés comme des médicaments dans leur composition, ou dans leur forme et présentation. Ils sont entièrement naturels.

Cependant, nous vous invitons à consulter votre médecin qui déterminera précisément vos besoins en compléments nutritionnels. Il vous appartient de vous assurer auprès de ce dernier, que ces produits peuvent constituer un complément à votre traitement sans interagir avec celui-ci.  

Les compléments alimentaires doivent être utilisés dans le cadre d'une alimentation variée et équilibrée, et d'un mode de vie sain.

Notre-Santé.ch ne saurait être tenu pour responsable des inconvénients éventuels survenus suite à une utilisation non conforme aux conseils portés sur le produit et sur son emballage.

Ne pas dépasser la dose journalière indiquée.

Tenir hors de portée des enfants