Kit protection nucléaire Glycan, 4 produits

ImprimerE-mail
Le Kit protection nucléaire Glycan vous protège des contaminations radioactives et industrielles, mais agit également comme DETOXINANT et PROTECTEUR IMMUNITAIRE en général. 4 produits: Nano Zéolite-soufre-iode-silicium/bore
Kit_protection_n_4f92604741ea0.jpg
80,30 CHF
Prix / Kg:
Description du produit

Le Kit protection nucléaire Glycan

  • Nano-Zeolite Glycan,
  • Soufre – 32 Glycan 
  • Iode – 127 Glycan
  • Silicium-Bore, concentré et dynamisé,

 Les Contaminations Radioactives - Les moyens de protection, contre les radioéléments (isotopes radioactifs) - agit également comme DETOXINANT et PROTECTEUR IMMUNITAIRE en général


Introduction

Les produits nucléaires (radionuclides) issus de la fission de l’Uranium 235 U ou du Plutonium 239 Pu (série des Actinides Ac), sont nombreux et leurs décroissances radioactives (demie-vie, dénommé T, pendant laquelle les éléments perdent la moitié de leur masse) varie de quelques secondes à quelques milliers et à des millions d’années.

Notre biologie et principalement notre ADN (maitre d’œuvre de notre engineerie protéique) n’est pas construit chimiquement selon un modèle qui peut résister aux radiations « dures » : X, Y (gamma) et UV, proche du rayonnement gamma (y).

Le rayonnement des radioéléments peut modifier ou endommager légèrement ou de manière irréversible la vie de notre biologie et dénaturer notre ADN et la plupart de nos défenses immunitaires naturelles.

Il faut noter qu’il est cependant est impossible dans cette note préliminaire de synthèse destinée au grand public de traiter totalement un tel sujet qui est très vaste car il dépend de la nature de la contamination radioactive et des sources contaminantes ainsi que des milieux de propagation des agents radionuclides (eau, terre, air).

Il est néanmoins possible de préparer notre biologie à des agressions futures, voire rapprochées de radioéléments, mais le lecteur doit bien comprendre que les dommages biologiques et la dénaturation de notre ADN résultent de la méthylation avec  13Carbone6 (isotope radioactif) du Carbone stable 12Carbone6 lorsque les radiations endommagent les chaînes Carbone de notre ADN (bases A,G,T,C). Notons également que ( 28Si14) peut constituer un protecteur important de notre ADN.

Cette radio-dénaturation de notre ADN est dose-dépendante et également liée au temps d’exposition aux sources radioactives - à distance et via les particules physiques (des fumées radioactives, micro-et nano-particules des radioéléments) qui sont absorbés par voie orale ou par voie externe, c’est-à-dire la peau et les muqueuses.

L’équation du risque radiologique est donc assez compliqué à établir, mais de bonnes approches sont concevables afin de déterminer les risques immédiats, à court, moyen et long terme pour notre biologie dont l’hormonologie, notre immunité, la capacité de notre sperme et, évidemment, toutes les pathologies sévères traitables ou incurables.

 

La gradation du risque nucléaire pour notre biologie (estimation)

  • Eléments peu toxiques 24Na, 42K, 56Mn, 64Cu, 76As, 85Kr
  • Eléments moyennement toxiques 133Iode, 131Iode,129Iode, 3T, 14C, 32P, 35S, 36Cl,50Fe, 60Co
  • Eléments très toxiques 137Cs, 45Ca, 55Fe, 90Sr, 91Y, 144Ce, 210Bi,

Modèles biologiques

Les effets radiotoxiques sont réalisés sur du matériel biologiques simple, cultures cellulaires, cultures tissulaires, liquides biologiqueas, téguments.

Sur notre ADN, les dommages sont plus complexes à élucider en fonction des modèles et des fonctions biologiques faisant l’objet d’évaluation.

Il existe 650 radionucludes dont 211 ont des propriétés mutagènes et affectent notre patrimoine génétique : l’ADN.

Radiotoxicogénèse et mutagénèse

Il est difficile de connaître avec certitude le rôle complet des radionuclides dans le matériel biologique en raison de la création de protéines biodégradantes qui rapidement sont formées ou excrétées et qui accélèrent les phénomènes de mutagénèse.

A qui s’adresse la protection nucléaire Glycan ?

La protection nucléaire s’adresse à toute la population soumise aux possibles effets collatéraux de la pollution radionucléaire ou industrielle conventionnelle : dioxines, PCBs, et métaux lourds et toxiques.

Les femmes enceintes et les enfants sont les plus exposés car les mécanismes biologiques et hormonologiques sont très actifs.

Concernant les personnes âgées, elles développent moins vite des molécules mutagènes car la synthèse protéique est ralentie de 30% à 60%.

Cependant, il est important que le tissu cérébral de toutes les personnes – quelles que soit leur âge –  soit préservé des actions néfastes des radionuclides et xénobiotiques, notamment les personnes atteintes de pathologies graves et/ou celles ayant subi ou subissant actuellement des chimiothérapies.

Le Kit nucléaire Glycan s'adresse également aux animaux et particulièrement à la pisciculture.

 Comment se protéger des effets toxicogénétiques et mutagénétiques des radionuclides ?

  • Les constats d’une réalité sévère  de notre biologie

    Notre matériel biologique formé de Carbone(C), Azote(N), Oxygène(O), Hydrogène(H) ne semble pas de natureä contrarier les effets mutagènes et toxiques des radionuclides dangereux. Le Carbone 12C6 stable peut donner naissance à des radioisotopes de longue durée de demie-vie (plusieurs milliers d’années)
  • Le cycle du Carbone (Bethe)

1H1 + 12C6 (stable) ---> 13N7

13N7 *---> 13C6 + 0e+1 (positron)

13C6 + 1H1 ---> 14N7

14N7 (stable) + 1H1 ---> 15O8*

15O8* ---> +5N7 + 0e+1 (positron)

1H1 + 15N7 ---> 12C6 + 4He2 ?

* = isotope radioactive

  • Cycles perturbés

Le cycle de Carbone est perturbé par les rayonnements ionisants et particulaires p+, ?, ?, ?.

Toute la synthèse protéique est perturbée en raison de la transformation des atomes  stables de 12Carbone6 et 14N7 en isotopes radioactifs 13C6*, 15N7*, 16N7*, 14C6*.

  • Cycles stables

Les éléments moins problématiques face à la radiation sont le Bore (11B5) et le Silicium (28Si14).

Le Bore est également pentavalent ou trivalent ainsi que l’Azote (N) qui peut être bivalent, trivalent

ou pentavalent.

Le Bore possède des isotopes stables : 10B5, 11B5, et est ainsi un modérateur et absorbeur du flux

neutronique ? (phi) dans les réactions nucléaires donc dans les réacteurs nucléaire ensemble être un

excellent protecteur de notre système biologique (Carbone, Azote, Oxygène,Hydrogène).

Il joue donc un rôle de modérateur et d’absorbeur de l’activité neutronique (1n0) en raison de sa

section efficace ? 10B (3950 barns).

Le Silicium - 28Si14 (= 2 x 14N7), aux défauts de masse atomique près, semble être un bon bouclier radioactif en raison des propriétés optoquantiques réverses de cet élément.

Tout le monde connaît les propriétés cristallines et atomiques du Silicium qui, lorsqu’il est irradié par

du rayonnement UV ou X ou ?, produit immédiatement des flux d’électrons (?e), ainsi dénommés

courants électriques.

Ces flux électriques contribuent au magnétisme et à la conservation électrique de l’énergie des

cellules.

Notons qu’une cellule consomme du rayonnement UV (quelquefois X ou ?) avec modération,

mais également  du courant électrique (voir nos travaux sur les propriétés radiatives du matériel

biologique dans : Les Lanthanides en 1986, et le livre sur La Médecine Quantique Intronique en

1991-1994-2011)

 

Le Silicium est l’élément naturel le mieux adapté pour protéger le patrimoine ADN.

Le Silicium avec ses qualités optoquantiques peut émettre du rayonnement UV lorsqu’il est

soumis à un flux électrique intense. Cette singularité exceptionnelle pour un élément stable (28Si14) fait de cet élément un nutriment radioprotecteur et énergétique.

 

Nous rappelons à nos clients que les produits que nous commercialisons, sont des produits de forme et de bien-être et ne peuvent en aucun cas être considérés comme des médicaments dans leur composition, ou dans leur forme et présentation. Ils sont entièrement naturels. Cependant, nous vous invitons à consulter votre médecin qui déterminera précisément vos besoins en compléments nutritionnels. Il vous appartient de vous assurer auprès de ce dernier, que ces produits peuvent constituer un complément à votre traitement sans interagir avec celui-ci.  Les compléments alimentaires doivent être utilisés dans le cadre d'une alimentation variée et équilibrée, et d'un mode de vie sain.Notre-Santé.ch ne saurait être tenu pour responsable des inconvénients éventuels survenus suite à une utilisation non conforme aux conseils portés sur le produit et sur son emballage.

Ne pas dépasser la dose journalière indiquée. 

Tenir hors de portée des enfants